L'amour J.Y. Leloup

L’Amour n’est pas la rencontre de deux "moitiés" mais la rencontre de deux "entiers".

L’autre n’est plus considéré comme ce qui vient combler un manque (de masculin ou de féminin) mais celui, ou celle, avec lequel je peux partager une plénitude.

 

Cette rencontre de deux sujets libres et entiers n’est-elle pas plus intéressante que celle de deux frustrations ou incomplétudes ?

 

Mais cela passe sans doute par ce lent travail de maturation et de connaissance de soi qui demande parfois un certain recul par rapport à ce qui est supposé combler notre manque. 

 

Celui qui n’est pas bien "seul" comment serait-il bien avec l’autre ? 

 

Jean Yves Leloup

Gandhi - Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde