Nicolas Blanc (Poête)

Un grain de ciel dans la masse

 

Chaque jour, il y a tous ceux qui s'accrochent

au volant effréné d'un tombereau d'illusions:

Nous sommes des as de poussières en herbe

à bord de l'abîme... libres de rayonner

du parfait du Présent dans la nuit éternelle.

 

Il y a ceux qui puisent dans l'au-delà,

dans le dispensaire des cultes et des cultures

pour guérir du Vide souverain dans la peau:

Nous sommes des milliards de solitudes

en flammes sans les uns près des uns à la source.

 

Ils fendent les routines avec l'aile d'un rire

et portent aux nues nos pas en danger de Vie:

Ce sont des étincelles d'enfants par myriades,

souffleurs du royaume oublié au pied du mur.

 

Ils chantent l'âme extra du silence ordinaire

entre nos sueurs d'espoir et l'ultime rafale:

Ce sont des flots d'intimes oiseaux sans phare

sifflant toute quête perdue dans l'Océan.

 

Restent ceux dont la cime des yeux épouse Tout,

épuise tous les affres au départ d'un oui.

Ceux pour qui la joie en poche de n'être rien

est un corps céleste tutoyant le fond des roses:

Un petit nombre de plénitude sans ombre

débranche l'Aveugloir du monde.

 

Au lieu-dit du Coeur jumelé avec l'infini

Nicolas Blanc Juin 2017

 

 

 

Un état d'Harmonie

 

Votons oui, Votons chaque jour

 

Pour l'étincelle d'oiseau des regards sans parti

Pour les ténèbres éteintes de la guerre des images

Votons pour le chomage éternel du dieu de la nation.

 

Contre le feu dans l'isoloir des âmes confinées

pour la révolution limpide des coeurs

fermant les bureaux de vote de la peur et du leurre

pour le dépouillement des FARCES de l'ordre !

 

Votons pour la chute du Troupeau d'élite jetant

tout un peuple dans le bain de boue des extrêmes.

 

Pour un souffle d'unité aligné sur celui des arbres

Votons pour l'état d'harmonie des libertés épanouies

Pour le licenciement sec du soleil noir de la misère

au nom de l'état d'urgence du Partage...

Pour la ruine fertile du monde futile de Crésus !

 

Votons pour l'intelligence insoumise de la vie

offrant un programme

fait d'humus, d'humain, d'humilité

trop grand pour rentrer dans les urnes

 

Nicolas Blanc Avril 2017

 

 

 

 

Gandhi - Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde