Equilibre Acido-Basique

Pour assurer le fonctionnement normal du corps, le sang, la lymphe etc. doivent être en mesure de réaliser un bon équilibre entre les acides et les bases

L’excès d’acidité met l’organisme en état de moindre résistance et favorise le développement des infections. Il attaque et contribue à la déminéralisation et l’inflammation générale de l’organisme et perturbe l’activité enzymatique.

Le déséquilibre provient de l’introduction dans l’organisme d’une trop grande quantité d’aliments acidifiants et trop peu d’aliments alcalinisant (corps capables de neutraliser les acides en se combinant à eux).

Notre organisme œuvre en permanence pour maintenir chacune de nos cellules à un pH idéal…7. Tout ceci ayant une incidence directe sur notre vitalité, notre sommeil, notre équilibre nerveux et notre vieillissement cellulaire.

Le mode de vie moderne et urbain, nous expose à l’acidification au travers de la pollution, du stress, de la sédentarité et surtout d’une mauvaise alimentation.

 

Comment retrouver un terrain alcalin ! Rechercher un équilibre, et non pas se nourrir uniquement d’aliments alcalins. Ne pas tomber dans l’excès et l’obsession ce qui provoqueraient stress et frustration qui sont des acidifiants.

La première des choses est de respecter son système digestif en ayant une bonne digestion. Une digestion longue et laborieuse produit de l’acidité.

Ensuite privilégier les aliments « alcalin » et ne pas abuser des « acidifiants ». Le goût acide n’indique pas forcément que le produit est acidifiant. (ex : le citron)

 

Avant de succomber aux appâts des compléments alimentaires, apporter de bonnes bases à votre menu, oxygénez-vous, bougez, riez et évitez l’excès de stress.

 

Certains aliments alcalins peuvent devenir acides dans votre organisme en fonction de votre métabolisme, de leur maturité, de la saison ou de leur association à un autre aliment. (ex : le miel)

 

Enfin, rappelez-vous que même le plus acide n’est pas un poison et que l’on recherche juste un équilibre.

Les protéines (viandes, poissons, œufs et fromages) les glucides (légumineuses et céréales) sont acidifiantes, on veillera donc à systématiquement les accompagner d’une généreuse portion de légumes.

Evitez les céréales raffinées et d’une manière générale tous les aliments industriels.

 

Aliments Acidifiants : Tous les fruits pas mûrs, fraises petites et acidulées, groseilles, framboises, cassis, orange, kiwi… Les noix, noisettes, cacahuète, noix de pécan, pistache, pépin de courge, graine de tournesol, olive au vinaigre…. Tomates, aubergines, cornichons… Alcool, limonades, sirop, soda…. Le café, le thé noir, le cacao… Excès de viandes, de graisses animales de produits laitiers et produits industriels… Pain blanc, les légumineuses, farine blanche, riz blanc… Le blanc d’œuf, le sucre blanc…

Le miel qui est sucré se transforme en acide pendant la digestion.

 

Aliments Alcalinisants : Tous les fruits, tous les légumes, les pommes de terre et patates douces, les céréales complètes (farine, pain, riz..) Les bananes, les fruits secs (raisin, abricot doux, banane, date), les amandes, les olives noires à l’huile, jus de légume frais, lait d’amande, châtaignes, graines germées, algues….

Le citron qui est acide, devient alcalin et absorbe l’acidité pendant la digestion.

Gandhi - Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde